haiku ci coup ça

9 Nov

Alors, pour la pêche et l’entrain, on repassera. Désolée !

Réveillée par un rayon de soleil, chose qui se fait oh combien rare ces derniers temps.

Levée, bien determinée à sortir et se balader au milieu des arbres oranges et rouges, sautons sous la douche mais oh rage (orage, ah ah..) oh desespoir…non seulement il fait gris au sortir de cette dernière mais…il pleut! La météo contre attaque et use de subterfuges automnaux pour vraiment mettre le bourdon à tout le monde on dirait…

Puisque c’est comme ca, je sors une sorte de petit haiku écrit il y a au moins deux siècles, qui m’est retombé sous la main pas plus tard qu’hier. Tant pis pour vous!

 

Des échos de soirées anonymes

Anarchie artificielle

Grande symbiose d’âmes confuses

Résonnent pas si loin.

 

et une photo de pavés, une! pour s’accorder avec le temps, tiens, il sera content le fourbe.

Publicités

2 Réponses to “haiku ci coup ça”

  1. julie novembre 23, 2008 à 2:41 #

    ça à l’air vachement bien les automnes berlinois quand même! :p

  2. regardsailleurs novembre 23, 2008 à 3:22 #

    ils peuvent être magnifiques! si, si…!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :