culture choc & Co

3 Déc

 

La scène s’est déroulée et se déroule encore de temps en temps à Berlin, que je travaille en open space pour une boîte e-business, dans le monde des galeries ou avec des enfants vive la diversité… , ou que je boive un café avec un(e) ami(e) allemand(e)..

En arrivant le matin gaiement ou presque:

un(e) allemand(e): Tiens bonjour, mais qu’est ce qu’il t’arrive? Tu es malade?

moi: non non, j’ai peut-être pas assez dormi je ne sais pas ça va merci!

~~~~~~~~~~~

En entrant dans une salle pour un meeting:

un(e) allemand(e): Oh tu es malade?

Moi: non, je ne suis pas malade faut croire que j’ai vraiment une sale gueule aujourd’hui

~~~~~~~~~~~

Pause café:

un(e) allemand(e): non?! toi aussi tu es malade?

Moi: Mais enfin, non! tout va bien qu’est ce qu’ils ont tous aujourd’hui?

~~~~~~~~~~~

Longtemps, j’ai répondu ‘non non, pas de souci’ à l’éternelle question. La personne en face ne savait plus trop quoi dire, il y avait comme un blanc, puis chacun retournait à sa place en touillant son café dans un grand moment de solitude.

Jusqu’au jour où j’ai répondu « non je suis ne PAS malade mais à en croire le nombre de personnes qui m’ont demandé aujourd’hui, je dois vraiment avoir une sale gueule ! »

Et la collègue en face de moi de répondre « mais enfin, tu as un foulard autour du cou! »

oh!

Autant dire que tout s’est éclairé et que depuis, j’ y vais parfois en vain de ma petite private joke « non je ne suis pas malade mais cette fois je sais pourquoi tu demandes, je suis juste française » pour repartir souvent bredouille, un bide de plus à mon actif devant les yeux ronds de mes interlocuteurs, mais une petite satisfaction: celle d’avoir compris pourquoi on me demandait perpetuellement je porte très souvent quelque chose autour du cou à défaut de faire passer mon non style pour un exemple quelconque du je ne sais quoi français et aussi de ne pas avoir une si sale gueule que ça sûrement!

PSssst: Merci à Garance  pour l’autorisation d’utilisation de sa belle illustration

Advertisements

Une Réponse to “culture choc & Co”

  1. nekkonezumi décembre 3, 2009 à 7:08 #

    Haha, comme quoi le port du foulard, c’est vraiment un vaste débat ! (pour moi, c’est inamovible en extérieur du 15 octobre au 1er mai: j’ai toujours froid!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :