Avatar, une révolution…manquée

21 Déc

Je ne savais pas grand chose d’Avatar, le film parce que les avatars des Sims ou de Seconde Life, là je maîtrise. Bon, je savais que c’était le nouveau film de Cameron ayant fait une fois de plus explosé le budget, qu’il y avait une histoire de 3D et qu’il devait y avoir de drôles de bonshommes bleus à en croire les affiches.

Je n’avais vu aucune bande annonce là fût peut-être mon erreur et n’avais lu aucune critique. Pas si dur, finalement, d’ignorer le matraquage marketing ne pas avoir la télé aide beaucoup autour des grands gros  films et aller les voir sans idée préconçue.

Donc, quand le fan de 3D que j’ai à la maison a fait appel à la geek qui sommeille en moi en me proposant d’aller voir ce film au ciné, je me suis dit soyons fous Pourquoi pas.

Depuis, j’ai commencé à lire des critiques, 90% ultra positives et je reste extrêmement perplexe.

Qu’il s’agisse d’un évènement au niveau technique, 3D tout ça, aucun problème. Malgré la petite encoche qu’il vous reste sur le nez après les 162 minutes de visionnage intensif via lunettes de geek, le spectacle est impressionnant, la profondeur d’image, les détails, la beauté de ce monde virtuel etc…

MAIS

quid du scénario, de la nouveauté, de l’originalité, de la musique…??!

Un conseil avant tout, si vous allez le voir, faites-le impérativement au cinéma + en 3D sinon, autant regarder ça pendant 2h:

 

Recette:

  • Prenez un scénario qui tient en 2 lignes.
  • Inspirez-vous fortement de copiez Pocahontas, Danse avec les loups et de n’importe quel western à bonne dose de la colonisation c’est pas beau, les humains détruisent la terre et le monde c’était mieux avant non sans dec?
  • Inspirez-vous fortement de copiez tous les êtres fantastiques qui ont déjà pu être créés et les mondes magiques qui vont avec.
  • N’oubliez pas de vous inspirer fortement de copier Miyasaki, les jeux Final Fantasy voir même Rayman ben ouai fallait oser.
  • Ajoutez de la musique ésothérico-dégoulinante, des scènes écolo-sectaires, des méchants très méchants, des gentils très gentils surtout pas de personnage complexes

Pour tout dire, au moment de la pause, j’ai prié pour que la deuxième partie du film ne soit pas aussi longue que la première. Malheureusement je n’ai non seulement pas été écoutée je savais bien que ces histoires de Dieu c’est nimp mais plutôt punie par des scènes téléphonées inspirant de grands soupirs de déception et en prime, 45 minutes de scène de guerre militaro-ethnique à 3 francs 50 + un happy-pourry end.

Encore une fois, dommage.
Une esthétique impressionnante et irréprochable permet-elle de faire totalement l’impasse sur l’histoire, les dialogues et la musique. A mon avis: NON.

Quoiqu’il en soit, niveau marketing, Cameron a tout gagné. 90% trouvent que c’est un film génial et les autres 10% verront le film probablement par curiosité, pour pouvoir en parler et savoir à propos de quoi tourne cette pseudo révolution.

3 Réponses to “Avatar, une révolution…manquée”

  1. freDeric décembre 22, 2009 à 12:42 #

    Moi la bande Annonce en image de synthese… Bon, en fait, ça fait trop Synthese…Quoi… Quitte à etre le plus réaliste possible, fallait attendre encore un peu..; Maintenant , on irait le voir pour le coté esthétique…

    PS : Merci pour le lien, ( c’est le D qui en majuscule hi hi hi )

    Bonnes fetes…

  2. regardsailleurs décembre 22, 2009 à 1:01 #

    De rien! et bonnes fêtes aussi…

  3. nekkonezumi décembre 27, 2009 à 4:41 #

    Ah, et moi qui me demandais si ça valait le coup d’être curieuse… me voilà convaincue que non !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :