Culture choc & Co ~bis~

27 Déc

A vrai dire, je suis rarement culture choquée depuis que je vis à Berlin.

Je ne sais pas si c’est que nous ne sommes finalement pas si différents de nos poteaux les Allemands où si le fait de se sentir chez soi quasi naturellement et depuis le début, sans jamais s’être posé trop de question d’expat’ ou d’intégration gomme tout simplement les clichés, appréhensions et différences.

Quand je pense aux différences ou chocs culturels que je pourrais vivre ou avoir vécus ici, il faut que je cherche assez loin au fin fond de mon cerveau pour trouver quelque chose de pertinent à raconter, sans tomber dans les généralisations que l’on a vite fait de clamer, les jours sans, en se rendant compte après coup qu’on est soi même ridicule et loin de la perfection

En général, c’est du côté de la bouffe que le bas blesse un peu de mon côté. Et je ne pense pas que ce soit du au fait que je sois française (et l’identité nationale bordel…?!) mais au fait que je traîne personnellement, depuis très bientôt trois décennies, des goûts ou plutôt dégoûts alimentaires tenaces et non explicables.

Le choux, dans toutes, j’ai bien dit toutes, ses variations est mon ennemie, tout comme son allié la salade de pomme de terre froide, visqueuse et pâteuse à la fois et jaune fluo iiiii. J’ai bien choisi mon pays d’adoption tiens…

Je pense que même en restant des années ici, je n’arriverai pas à avaler les tranches de gelée avec des gros morceaux de légumes froids dedans ces sortes de salades ou substances à tartiner bien emballées dans des sorte de seaux/Tupperwares jetables…

 

Il y a quelques jours cependant, j’ai succombé aux prières de Mon Berlinois on achète ça! allez on achète ça, s’te’plaît! on achète ça et me retrouve avec ceci dans l’ Kühlschrank* on a frôlé le jeu de mot foireux dis donc:

en faisant jurer que j’étais prête à gouter mais que je ne m’occuperais pas de la transformation de cette pate de purée de pommes de terre en seau en beignets ou galettes de pommes de terre à la poêle…

J’ai peur, je crois bien que c’est pour ce soir…

édit du lendemain: c’est plutôt bien passé! mais il restait de mon guacamole 4 étoiles aussi il faut dire…

________________________________________

PSssst:
Kühlschrank = Kühl> frais, froid, réfrigérant + Schrank>armoire, placard = réfrigérateur
Trop forts ces Allemands!

Advertisements

2 Réponses to “Culture choc & Co ~bis~”

  1. nekkonezumi décembre 27, 2009 à 4:44 #

    Héhé, ça vaut largement le « miko-saucisse-panée » tièdasse des distributeurs dans les gares aux Pays-Bas (l’autre pays de la malbouffe après les YouEsseHey).

  2. regardsailleurs décembre 28, 2009 à 5:43 #

    mmmh, ça à l’air sympa!
    Le truc avec les US (où j’ai eu un culture choc autrement plus intense) c’est que le goût me plaisait souvent, malheureusement pour moi…!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :