Dévoilons-nous

1 Mar

 

Photo: Helmut Newton

 

A l’heure où il y a toujours des pingouins pour organiser une journée sans Facebook hier et crier au diable au lieu de tout simplement supprimer son propre profil quoi, une journée, plus sérieuse elle, en France, fait parler d’elle et aura j’espère le succès nécessaire…

A l’heure où, après 3 mois d’hiver pourri pourtant SANS crève ni rhume je me retrouve après seulement deux semaines de travail avec des enfants dont le sport préféré et de t’éternuer en pleine figure il faut le dire avec une voix de Darth Vader et des cernes jusqu’aux genoux, je prends le temps de répondre à un petit Tag des familles, lancée par Nekkonezumi.

C’est parti!

Un de mes défauts:
Je ne parle pas assez fort sauf avec les enfants finalement et heureusement. ça ennuie et frustre pas mal de gens, moi compris. Je me soigne, mais c’est pas évident…

Un trait de caractère:
Certaines personnes rient de dire que j’ai 2 de tension. J’aime penser que je suis plutôt zen  et je me sens très bien comme ça
Le stress et la colère ne passent que rarement par moi où je les chasse à coup de bâton.

Un signe particulier:
Une cicatrice de 40cm sur la colonne vertébrale

Un mauvais souvenir:
Cf réponse au dessus

Une meilleure amie:
Une poignée, en réalité. Quelques unes un peu trop loin, mais le dieu des ondes binaires veille.

Un souvenir d’enfance:
ça va rejoindre l’idée du mauvais souvenir, mais ça me fait plutôt rire maintenant.
Je devais avoir 10 ans et venais de passer une audition de piano pour passer en classe supérieure. J’ai malheureusement échoué un 13/20 au lieu d’un 14/20 ah ils n’étaient pas conciliants autant te dire. Ce fut une des journées les plus traumatisantes de ma vie.
Je me suis forcée pour ne pas pleurer en public devant tous les enfants qui avaient réussis quoi et une fois rentrée à la maison je me suis jetée sur la cage de mon cochon d’inde TicTac pour me consoler.
Je l’ai trouvé mort.

Un film bonne mine:
aïe, je crois que je ne peux pas faire l’impasse: Les bronzés et La cité de la peur…bah oui

Puisque c’est le jeu, je tague ceux qui souhaitent l’être et propose sans obligation d’achat à Caroline, jvh et Leila de s’y prêter

ah j’oubliais : Bonne semaine!

6 Réponses to “Dévoilons-nous”

  1. JvH mars 1, 2010 à 10:39 #

    Ah, ne pas parler assez fort c’était aussi le cas pour moi, une humiliation quotidienne! Ça s’est arrangé naturellement quand j’ai pris des cours de chant (enfin, je suppose que ça s’est arrangé, parce qu’on ne me fait plus répéter mes phrases!).
    Je compatis pour le rhume, je passe par là moi aussi cet hiver. Il paraît que c’est la première année la pire, je croise les doigts!
    Heureusement que tu peux rire de ton souvenir d’enfance, parce que sur le moment ça a dû être un vrai drame!

  2. Leila mars 1, 2010 à 12:31 #

    Un de mes défauts:
    c’est dur de choisir, j’en ai plein…

    Un trait de caractère:
    timide, même si personne ne veut me croire.

    Un signe particulier:
    j’ai décidé un jour que j’étais heureuse. et que c’était non négociable.

    Un mauvais souvenir:
    beaucoup. mais c’est ce qui m’a construit.

    Une meilleure amie:
    oui.

    Un souvenir d’enfance:
    les vacances en provence. l’odeur du thym, aller aux puces tous les dimanches, la vie dans la piscine, les ballades dans les vignes, les parties de billard avec les garçons…

    Un film bonne mine:
    oh la la, plein : ‘some like it hot’, ‘cluny brown’, ‘la fille sur le pont’, les marx brothers, et j’en passe…

    bonne semaine à toi aussi.

  3. nekkonezumi mars 1, 2010 à 3:59 #

    Merci, Mademoiselle K., au jeu de l’anecdote, fort bien tu t’es prêtée, je t’offre un chocolat. Et des vœux de dé-Darkvadorisation rapide.

  4. regardsailleurs mars 1, 2010 à 6:47 #

    @Jvh: J’y ai pensé aux cours de chants, ou théatre…mais j’ai trouvé le moyen de combler mes activités de semaine avec la danse…ce qui n’aide pas pour crier…mais repose des journées où on parle tout le temps.
    Et effectivement, maintenant, j’en ri parce que c’était quand meme l’ironie du sort, mais sur le moment plutot horrible!

    @Merci Leila. je ferme les yeux et me vois aussi dans ton souvenir d’enfance. Un morceau d’été du sud. mmmh

    @de rien Nekkonezumi! et merci pour le chocolat!

  5. TheCélinette mars 1, 2010 à 8:08 #

    Martoni… Tu bleuffes !

  6. regardsailleurs mars 1, 2010 à 8:12 #

    « Monsieur n’est pas une tapette géante, monsieur est commissaire de police… »
    Punaise…!
    Je crois que c’est le genre d’humour juste impossible à traduire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :