Archive | août, 2010

Berlin ist…

25 Août

Oyé braves gens.

Vous qu’êtes d’ ici, vous n’avez pas pu louper la dernière campagne du Berliner Morgenpost*
Une équipe du journal s’est baladé et a demandé à 50 personnes soit disant ceux qu’ils pensent de Berlin. Puis ils ont transformé ça en affiches et vidéos de leurs petits doigts habiles.

Perso, voilà mon affiche préférée; elle permet de relativiser l’impolitesse ressentie parfois sourire :

Mais les autres ne sont pas mal non plus

Vous pouvez allez jeter un oeil ici aussi pour la vidéo du même cru. C’est peut-être parce que je suis du côté sensible du système nerveux en ce moment, mais elle me touche gentiment.

Et la gentrification, la pauvreté, les chômeurs, blah blah blah?

Envolés. C’est de la pub n’oublions pas

Oui, pour le temps des 4 min de vidéos et sur les quelques affiches, mais punaise, j’ai envie de dire pour être polie quand même, ça fait du bien parfois.

_____________________________________________
PSsst:
* le Berliner Morgenpost  est l’un des principaux quotidien berlinois. Ce journal, centre-droite, appartient au groupe de presse Axel Springer Verlag.

Publicités

Petite découverte du lundi

23 Août

Il y a comme…

12 Août

une odeur d’automne.

photo@MademoiselleK

Rentrée trempée d’avoir marché*  je n’allais pas courir non plus 200m sous la pluie froide.

Ça sent donc l’automne, les feuilles mortes, la craie, les bancs d’école et tout ce qui est toujours encré, 2 décennies plus tard dans l’inconscient d’une feu élève française vivant désormais dans un pays où la rentrée est plutôt un micro évènement, contrairement au pays qui part plus que violemment en sucette en ce moment de la gastronomie, des marinières – les touristes on du bien se marrer cet été avec cette mode à la con – du vin, de tas de choses glop et de tas de choses beaucoup moins glop.

Bref.

Ironie du sort, l’école, je reprends, bientôt. Par alternance.

C’est ce qu’il faut quand on a enfin trouvé ce que l’on veut faire de sa vie et qu’on à moult diplômes sauf celui dont on aurait bien besoin maintenant.

Je suis curieuse. Pas encore tellement anxieuse. Nouvelle aventure, nouveaux gens à rencontrer, nouvelle étape. Tout ce qu’il y a de bien dans une rentrée.

En attendant je profite et me délecte de l’ambiance gris/froid/mouillé dehors et chaud/sec/bougie dedans en me demandant tout de même si ce n’est pas juste un tantinet trop tôt pour se séparer de l’été…

Comment? « Et la rentrée du blog?! « vous me dites si, si c’est ce que vous dites

à vrai dire je n’en sais encore trop rien. On prend gout à la vie dehors, découvre ou redécouvre tout plein de choses pourtant il fait bon ici aussi et ça fait plaisir de continuer à voir que les gens continuent à se pointer, merci en passant!

Je tenterais donc un « bientôt » bien vague et français, qui laisse la porte ouverte sans fermer les fenêtres.

_____________________________________________________
*Je me suis quand même demandé sérieusement pendant quelques secondes si on disait avoir ou être marché en français…
Misère…

%d blogueurs aiment cette page :