A un jour près

28 Oct

Hola les gens!

alors qu’est ce qu’il se passe t-y donc du côté de ma vie?

Elle est bien remplie, j’ai envie de dire. Je l’ai déjà dit? ah bon.

En réalité, comme pour toute personne qui (re)travaille, étudie tout en essayant de conserver une vie sociale (en commençant par l’acte libérateur de réduire le nombre des ses amis Facebouc de 100 à 19, c’est peut-être paradoxal mais p. qu’est ce que ça fait du bien), suivre des cours de danse et prendre soin de son foyer et de ses habitants oui on est que 2, et alors?!, l’addition est facile: le temps manque et le blog meurt…

En passant, autant dire que je suis en admiration totale devant certains de mes camarades de classes qui partagent mon destin en ayant EN PLUS 4 enfants à la maison.
Des conquérants, ils sont.

Berlin devient donc mon cadre de vie et non plus ma vie elle même. Elle – j’ai toujours trouvé ça bizarre de parler des villes au féminin – continue à me bercer, me voir évoluer et c’est tout aussi chouette même si mégalo, parce que Berlin s’en fout bien hein oh.

Niveau formation, je suis souvent un peu perplexe, pas au niveau du contenu somme  toute très intéressant – mais surtout devant mes susnommés camarades de classe.

Je reste perplexe devant une fille de 37 ans, fan du chat crétin japonnais ne pas tirer de conclusion hative et qui se ramène chaque fois en cours avec quoique ce soit de comestible à l’effigie du crétin chat. Je reste perplexe devant celle qui agite son non moins crétin Ip#one en demandant à toute la classe si on veut sentir sa nouvelle housse de protection qui sent la fraise.

Perplexe je suis et il y a des chances que je le reste.*

Je ne sais/veux pas me forcer à rire ou trouver des choses trop cool super lol quand je les trouve débiles.

Voilà.

Je réussis donc ici aussi peut-être à contribuer au cliché de Française arrogante que je semble véhiculer malgré moi si si, mais, que dire? c’est comme ça.

Ên même temps,  je me dis que quand on a survécu à présenter ça en toute seule en cours devant 24 adultes alors qu’on a une base plutôt phobique de la présentation en public, je me dis que la prétendue arrogance a du en prendre un coup du moins j’espère.


__________________________________
PSssst:
*Il y a des gens très sympas normaux aussi. Heureusement.

3 Réponses to “A un jour près”

  1. alain roux octobre 29, 2010 à 7:51 #

    comment fait-on pour s’arrêter à pile 100 amis Facebook® et à l’inverse, comment ne garder que 19 amis et qu’est ce qui à fait la différence entre ce 19ème et le pauvre 20ème ?

  2. MademoiselleK octobre 30, 2010 à 3:20 #

    Alain: ce n’était pas pile 100.
    Comment ne garder « que » 19: je me suis demandé quel rapport j’ai avec la personne, s’il y a vraiment une raison de l’avoir sur FB et si ca changerait vraiment qqch de ne plus avoir de contact. Quand la réponse est non> supprimer! La différence entre le 19 et le 20eme: ce n’est pas un calcul, c’est tombé comme ca.

  3. alain roux octobre 30, 2010 à 5:29 #

    pas de session de rattrapage ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :