Archive | novembre, 2010

De si jolies choses

30 Nov

Photo©MademoiselleK

Alors les amis, aujourd’hui on va arrêter de se regarder le nombril ma foi plutôt charmant et se pencher un peu sur d’autres univers blogosphériques ou sphériques tout court d’ailleurs.

Le temps il a bon dos poussant à la grosse flemme et à l’internetïte aigue oui c’est mal on clique on clique et parfois, oh étonnement, on se fait du bien aux yeux et au cerveau avec des choses simples et ça Madame, Monsieur, si ce n’est pas la recette du bonheur, je ne sais pas ce que c’est.

Lecteur, tu as du t’en apercevoir, parfois, on se retrouve sur des blogs moches. Oui, des blogs moches. faut appeler un chat un chat Mais attention, c’est comme dans la vie par contre, ça ne veut pas dire du tout qu’ils sont dénués d’intérêt, mais parfois, à l’air du tout jetable et du mauvais gout généralisé, il faut se donner plus de mal pour y rester et creuser un peu, ce qui n’arrive pas souvent quand on compulse de la page web plus que des sacs à main ou des cupcakes on est d’accord.

Aujourd’hui, je vais vous épargner ce mal et vous proposer tout bonnement, des blogs plutôt jolis ou tout au moins qui ont une certaine notion d’esthétisme soit dans le présentation soit dans ce qu’ils dévoilent, voire les deux. Avant qu’il ne soit trop tard, je rends à César ce qui appartient à César, j’ai passé ce dimanche un peu trop de temps à explorer la blogroll de Berlin Reified depuis un moment dans mes liens, là, à côté…qui dans le genre joli blog s’en sort plutôt très bien, tout comme Vanessa d’ailleurs.

Alors je te préviens, c’est parfois en anglais, parfois en allemand, mais lecteur avisé, tu sais bien qu’on est à l’heure de l’ouverture des esprits, de la curiosité et du partage des cultures le premier qui me parle de la Corée peut sortir. ça n’a rien à voir merci. Le point commun est quand même un rapport de près ou de loin avec Berlin.

Finding Berlin

Dinge die Ich mag

Beton&Garten

Sous vos applaudissement et à la prochaine fois.

29 Nov

Photo©MademoiselleK

Alors les gens, aujourd’hui, on va revenir un peu à nos moutons et reparler de Berlin la Grande, la vieille, la…en-cours-de rénovations-le-plus-souvent-ignobles…

Ah ben vous l’avez cherché hein non?

Avec une belle et aigre-douce découverte: Lostkreuz

Lostkreuz est un projet photographique qui rend hommage à la feu bonne vieille gare/station dite Ostkreuz, victime depuis 2006 du tout à l’égout la rénovation, de la transformation implacable et de la karcherisation des âmes originales.

Histoire triste, mais banale du tout Berlin.

On peut jeter un oeil ici aussi, pour illustrer la grande machine à détruire l’essence et l’histoire d’une ville c’est lundi déprime un peu oui

Grapf, Monsieur Lostkreuz, a débuté son projet sous forme de photoblog nommé Ostkreuz Guide en 2004. Débarqué sur un quai de cette immense station en 1998, il a été charmé par l’ambiance étrange et prenante, son décor centenaire et sa magie mystérieuse.

En 2009, il a changé de plateforme pour continuer son projet justement rebaptisé Lostkreuz, rejoint par une vingtaine de photographes

Je vous encourage donc chaudement on en a besoin en ce moment, à lire sa page info et vous perdre dans les photographies présentées sur son site.

Je me fends d’une traduction – et d’une photo qui a effectivement un rapport – pour la peine et pour le teasing profites-en lecteur c’est pas souvent

Nichts wird bleiben, wie es war. Stück für Stück wird der Charme des Rosts, der marode Hauch der Geschichte, den jede Schraube dieses Bahnhofs umweht, demontiert und auf den großen Müllhaufen des Vergessens geworfen… Das Photoblog Lostkreuz verschafft der Erinnerung an einen der magischen Orte im Universum schon im Vorhinein einen dauerhaften Platz.*

________________________________________________
PSsst:
*Rien ne restera comme avant. Morceau après morceau, le charme de la rouille, le souffle épuisé de l’histoire,  chaque vis de cette gare seront arrachés, démontés et jetés sur la grande décharge de l’oublie. Le Photoblog Lostkreuz nous offre le souvenir d’un des lieux magiques de l’univers, un hommage posthume avant l’heure.

Procrastination

26 Nov

Etant donné l’impatience des lecteurs à relire quelques bribes par ici, je repasse par là.

Je dis ça d’un air arrogant hein mais, ça me touche, non c’est vrai!

alors, en passant, que dire cogite cogite?

  • qu’il neige, que c’est joli, pas un scoop non plus on est le 26 novembre hein rappelons-nous en rappelant aussi qu’il y a eu au cours de ses 6 dernières années des hivers où la neige n’a pointé le bout de ses flocons que quelques pauvres ridicules petits jours. Ceci est une façon d’oublier l’hiver dernier dont nous ne parlerons donc plus jamais ici deal

  • que j’ai eu mon premier devoir sur table de droit en Allemand je n’aurais jamais cru faire ça un jour de ma vie et que je suis bien curieuse d’en avoir le résultat et de pouvoir  le comprendre surtout, car les notes ici sont comprises entre 5 et 1…

 

  • que je ne suis pas celle qui va vous parler des préparatifs de Noël, des marchés du même nom et tutti quanti, car comme chaque année le Berlinois refuse catégoriquement de m’y accompagner, je suis – de mon plein gré – hors jeu, hors hystérie de Noël, hors panique consommatrice ou organisationnelle et qu’est ce que ça fait du bien! Je boirai tout au plus quelques dizaines de vins chauds avec des amis sous la neige dans les rues de ma chère ville d’adoption et c’est bien tout ce qui compte. Donc, si vous rêviez de trouver ici des plans marchés de Noël berlinois – ce qui ne va pas du tout ensemble à la base – vous pouvez toujours regarder ici mais je décline toute responsabilité. A bon entendeur.

 

  • que j’ai intitulé mon billet procrastination pour tromper l’ennemi car en réalité ce n’est pas du tout mon truc, tout comme je suis une fille qui se contrefout voir exècre des marques de luxe ou des collections de chaussures non ça n’a rien à voir ne cherchez pas c’est juste pour dire

 

  • …N’empêche que je dois plancher sur un devoir de psychologie pour lequel je dois détailler la méthode de développement selon la psychanalyse de Freud et l’appliquer avec exemples concrets dans le monde de l’éducation au sein de jardin d’enfants de 2 à 6 ans. Option masochiste, j’ai moi-même choisi Freud et non Pavlov mais pourquoi???

 

Alors sur ce je vous souhaite un bon week-end enneigé ou pas et vous dis à très bientôt autant que faire se peut…

____________________________________________
PSsst:
J’oubliais de faire un peu de self-promotion pour une petite contribution de ma part à ce site sympathique
Prenez-vous au jeu c’est plutôt sympa, j’dis ça…

    

Berlin Dehors #19

9 Nov

Parce que ça faisait quand même vraiment longtemps…

Photo ® MademoiselleK

Découvertes

8 Nov

Grâce au Fotomarathon de cet été, j’ai eu le plaisir, non seulement de voir une de mes photos publiées dans le Zitty*oui je crane, mais aussi de remporter un abonnement pour une demi-année de grands princes chez le zitty…

Ceci influant cela, je feuillette donc de temps en temps le dit magazine et je découvre parfois des choses sympas.

J’ai découvert que l’imposant et légèrement  monstrueux videur du feu meilleurs club du monde le dénommé Berghain – a non seulement un vrai nom d’humain mais est aussi, en vrai photographe. Cassons donc un peu tous les clichés, ce qui est toujours bienvenu. Cliquez sur son piercing buccal droit pour accéder à son site.

Mais ce n’est pas tout, j’ai aussi découvert ce site ma foi plutôt sympathique:

Ce blog participatif publie donc régulièrement des photos de messages, notes, images, affiches etc. trouvées ça et là dans la ville. Une collection de traces humaines au milieu du béton urbain, des traces d’humour caustique ou tout court, de colère, de bêtise ou de philosophie soyons fous qui font le plus souvent sourire, ce qui est déjà précieux.

Un petit exemple pour le plaisir, dans la série tu ne nous aide pas niveau cliché, madame

Autant dire que s’il y a eu des appels, ce n’était pas pour des cours de Français.
_____________________________________________________________________
PSsst:
Le Zitty – das Hauptstadt Magazin für 14 Tage und die Nächte –  est un des principaux magazines de la ville, qui recense les programmes (expos, ciné, boites etc…) et vous donne des idées quand vraiment vous ne savez plus quoi faire, ce qui à Berlin, est souvent du à l’embarra du choix à vrai dire.

%d blogueurs aiment cette page :