Tag Archives: bar

Pot pourri du vendredi

22 Jan

  • Hier, j’ai failli pleurer, vomir, voir m’étouffer sur un bretzel oui quand même en lisant cette news ne me demandez pas ce que je faisais sur arabianbusiness.com. à choisir, la terre aurait bien mieux fait de trembler à Dubaï pour nous débarasser de toutes ces constructions vulgaires et absurdes tiens…

 

  • ça fait combien de jour qu’il n’y a plus de soleil déjà? non l’éclaircie de 2min28 d’hier ne compte pas. On devient tous fous, je confirme.

 

  • Vous saviez qu’une brasserie allemande sur 2 se trouve en Bavière? comment ça on s’en fout..?

 

  • Vendredi dernier, suite à un abus de trèès bon vin salade verte, je me suis retrouvée derrière un bar, aux commandes d’un laptop jukebox des temps modernes et je me suis adonnée à mon passe-temps préféré quand je suis bourrée: essayer de prouver à tout le monde, grâce à moultes exemples, que la musique française, c’est d’la balle…me demandez pas pourquoi (c’était un peu dur ceci dit parce qu’il y avait un client italien qui voulait jouer au même jeu, et la musique italienne, on sait tous que… j’dis ça j’dis rien)… 
    C’est décidé, j’arrête les légumes.

 

sur ce bon week-end!

________________________________________
PSsst:
Si vous voulez faire sensation en soirée et faire rayonner la culture française à l’étranger ouai bon…sait-on jamais… je vous conseille ceci: Dites à tout le monde que My way est, en vrai, une adaptation d’une chanson française de Claude François que presque personne ne connait ici ndlr. Les gens vont rire à grand coup de pffff ça se saurait et vous prendre pour une débile Française nombriliste et mégalomane. Assumez avec panache en cachant le doute qui pointe en vous. Attendez un peu. Pariez, si vous en avez l’occasion.. et savourez votre victoire une fois que le premier pingouin branchouille aura dégainer Wikipedia.

Publicités

Oasis

17 Déc

Il était une fois, au milieu de Mitte oui bon ça va la redondance hein, un petit café coloré et chaleureux qui résistait à aux invasions modesques et touristiques. Les tenanciers y sont sympathiques et originaux. La dame aux cheveux rouges plane parfois dans un autre monde. Le rythme y est doux, parfois éléctro quand vient la nuit et que l’endroit se transforme en ancêtre de lounge tamisée et confortable où les gens se rencontrent effectivement et parlent de la vie qui vient qui va lala.

Une petite île pleine de livres et de bonnes odeurs de cafés et de gâteaux.

Une folie douce et essentielle derrière les vitres embrumées de l’hiver.

Photos@mademoiselleK

PSsst: Caffettèria Buchhandlung  Tucholsky 32, 10117 Berlin Mitte – S1 ou tram Oranienburgerstraße

ça y est

7 Déc

J’ai trouvé Ze ultimate bretzel in Berlin!

Je ne sais pas si ce sont les origines alsaciennes et d’avoir été nourrie aux bretzels familliales à chaque visite strasbourgeoise étant petite ou les quelques feu 8 mois vécus dans le sud de l’Allemagne, mais il manquait ce petit quelque chose à mon quotidien berlinois: La bonne breztel. le bon bretzel ? si quelqu’un connait la règle qui permet de déterminer quel article on utilise dans ces cas là je lui en serai éternellement reconnaissante…

Ce n’est pas faute d’avoir cherché. Oh non, ce n’est pas faute d’avoir cherché.

Je dois dire que même si très loin des originales rien à voir même on peut dire, j’avais un faible pour celles de Ditsch cette chaine horrible jaune et rouge, molles et chaudes c’est pour dire un peu comme celle de New York finalement le kilo de beurre en moins.

Pi, comme l’amour qu’il parait qu’on ne voit pas quand il est devant notre nez à force de chercher ailleurs jouez à attribuer cette citation à n’importe quelle série française j’ai découvert, à deux pas de chez moi, le:

ta-dahhhh!

Le potentiel humoristique du flyer est délicieux je trouve.

On sous-estime souvent si si ces boudins de pates noués et salés, mais quand on trouve enfin et non seulement le bon goût original, mais aussi un café agréable, intimiste et familier où l’on pourrait rester des heures au chaud à la lueurs des bougies, moi je dis: banco, une carte de fidélité siouplé!

Et le petit côté jeune israelien venu à Berlin du haut de ses 21 ans vendre des bretzels dans la rue pour s’en sortir et finir quelques années après gérant d’un café-lounge et distribuer des bretzels au tout Berlin, ça donne un petit côté balisto sympa. Et comment resister à son sourire roi des bretzels sympatoche?!

Photos@MademoiselleK

 

@Bretzel Bar, Friesenstr.2 10956 Berlin Kreuzberg – Métro U7 Gneisenaustrasse

La vie par ici

18 Nov

Pour ceux qui débarquent par ici en ayant googlé « Berlin sortir que faire » ou « il y a-t-il des groupes allemands sympas.. » et ouivoici 2 découvertes (bon pour la musique c’est loin d’être un scoop on est d’accord…)

Vodpod videos no longer available.

 Et pour boire un verre ou bien manger en passant une bonne soirée, ze place to eat in Torstrastr.

 

%d blogueurs aiment cette page :