Tag Archives: manger

สวัสดีค่ะ

8 Jan

Ça fait longtemps qu’on n’a pas parlé resto nous autres ou bien?

J’ajouterais même, cela fait longtemps qu’on n’a pas parlé de resto à Kreuzberg, non?

Bon, promis, je ne donnerai pas éternellement que des bons plans resto dans CE quartier, mais il faut quand même avouer qu’on a tout ce qu’il faut ici…

Photo@MademoiselleK

 

Alors si je te dis manger Thaï comme si tu y étais et si tu n’y étais pas, et bien, tout simplement: très bien manger, à quasiment n’importe quelle heure, rapidement et pour pas bien cher, ça suffit?

Passe ta commande par dessus le comptoir de la cuisine de 3m² et attends gentiment que ton numéro apparaisse sur le tableau lumineux en hiver ou soit crié avec l’accent Thaï si tu manges en terrasse sur le trottoir, en été. Le tour est joué.

Ne te fie pas au site web, ni a la déco intérieure malheureux! C’est pas le Pérou ahahah mais franchement, on ne peut pas savoir tout faire, si Pagode se contente de régaler ses clients, et ce depuis 1994, c’est bien l’essentiel aux chiottes les nouvelles technologies!

__________________________________________

PSsst:
Pagode – Bergmannstraße 88 – Berlin Kreuzberg
Transport: Bus 248 & 140 ou Métro U7 – Gneisenaustraße
Ouvert 7/7 – midi/24h

‘Mammoth’ ou le film qui dit

16 Déc

RIEN.

Dommage.

Je voulais le voir en Février dernier, lors de la Berlinale, pour la simple et bonne raison que je pensais voir un bon film qu’il y a Gael Garcia Bernal dedans en profitant de la berlinale.

ça commencait pas trop mal.

A l’heure H, à mon poste, prête à cliquer comme une demeurée pour réserver en ligne les places qui partent comme les curry würste* du Curry 36** tu apprécieras la traduction culturelle ET le magnifique site web en lien, j’ai essayé pendant 10 minutes, en vain, toujours informée que le serveur était saturé. A la onzième minute, tout s’est débloqué et le petit symbole « plus aucune place disponible » me narguait méchamment. Cela m’était déjà arrivé pour Science of Sleep, que je voulais absolument voir pour la même raison  parce que c’était Gondry.

Pech! Comme ils disent ici
Pas de bol! Comme on dit chez nous

Bref.

J’ai pu, presque 1 an après, vois le fameux ‘Mammoth’ de Lukas Moodysson et…

J’ai été bien déçue.

La mondialisation, c’est pas beau.
Des jeunes filles se prostituent en Thaïlande.
On peut avoir des millions un loft à SoHo et un frigo de 20m2 et être malheureux
Travailler au point de ne plus voir ses enfants c’est triste.

En gros: Le destin qui ne nous apprend rien d’un couple qui ne risque pas de nous faire de peine

Dommage.

J’ai loupé quelque chose ou c’était juste…vide?

PSsst:
*Saucisse coupé en morceaux et servie noyée dans du ketchup au curry, soit LA spécialité berlinoise…

**réputé être l’endroit ou manger la meilleure Curry Wurst de Berlin. Mehringdamm 36, 10961 Berlin – Métro U6 Mehringdamm

ça y est

7 Déc

J’ai trouvé Ze ultimate bretzel in Berlin!

Je ne sais pas si ce sont les origines alsaciennes et d’avoir été nourrie aux bretzels familliales à chaque visite strasbourgeoise étant petite ou les quelques feu 8 mois vécus dans le sud de l’Allemagne, mais il manquait ce petit quelque chose à mon quotidien berlinois: La bonne breztel. le bon bretzel ? si quelqu’un connait la règle qui permet de déterminer quel article on utilise dans ces cas là je lui en serai éternellement reconnaissante…

Ce n’est pas faute d’avoir cherché. Oh non, ce n’est pas faute d’avoir cherché.

Je dois dire que même si très loin des originales rien à voir même on peut dire, j’avais un faible pour celles de Ditsch cette chaine horrible jaune et rouge, molles et chaudes c’est pour dire un peu comme celle de New York finalement le kilo de beurre en moins.

Pi, comme l’amour qu’il parait qu’on ne voit pas quand il est devant notre nez à force de chercher ailleurs jouez à attribuer cette citation à n’importe quelle série française j’ai découvert, à deux pas de chez moi, le:

ta-dahhhh!

Le potentiel humoristique du flyer est délicieux je trouve.

On sous-estime souvent si si ces boudins de pates noués et salés, mais quand on trouve enfin et non seulement le bon goût original, mais aussi un café agréable, intimiste et familier où l’on pourrait rester des heures au chaud à la lueurs des bougies, moi je dis: banco, une carte de fidélité siouplé!

Et le petit côté jeune israelien venu à Berlin du haut de ses 21 ans vendre des bretzels dans la rue pour s’en sortir et finir quelques années après gérant d’un café-lounge et distribuer des bretzels au tout Berlin, ça donne un petit côté balisto sympa. Et comment resister à son sourire roi des bretzels sympatoche?!

Photos@MademoiselleK

 

@Bretzel Bar, Friesenstr.2 10956 Berlin Kreuzberg – Métro U7 Gneisenaustrasse

%d blogueurs aiment cette page :